mercredi 9 juin 2010

Endurance - Batteries Hautes

   A l'origine, je prévoyais une simple sortie footing en mode ultra-récup avec des collègues. A l'origine, j'aurai du être dans les vestiaires au lieu de les croiser déjà en tenue. A l'origine, j'aurai dû me douter que "on va faire la petite cote, tu nous rejoins?", ca pouvait pas être ma "petite" cote habituelle qui frise les 20% par endroit.

   Bref, je me change rapido et prend la direction du Murier. Je monte doucement, les jambes moins lourdes que la semaine précédente mais ça tire un peu. Au Murier, personne évidement. Je comprends qu'il doivent être beaucoup plus bas et renonce à tenter de les retrouver. En même temps je me sens vraiment en petite forme et je veux pas trop forcer. Je file donc vers la colline des batteries hautes, mais hésite sur le parcours à suivre: pente douce et régulière sur la route, ou plus hardue via le chemin direct.

   Finalement ce sera le chemin, mais que j'attaque directement en marchant. C'est un exercice que je fais peu et que je devrais me programmer plus souvent, je perds toujours énormément de terrain sur les zones marchées en trail. Bon là j'en ai que 100m mais je me force à garder un peu de cadence, sans non plus faire trop travailler les mollets. Ça passe plutôt bien. Reprise de la course sur le gros chemin qui mène au sommet, pointé en 38'30. Effectivement, on a vu mieux.

   D'ailleurs je pensais que passé la demi-heure la forme reviendrai un peu, et c'est plutôt une grande lassitude qui me tombe dessus. Je reste 5mn à contempler les paysages, et regrette presque de pas avoir amené de quoi bouffer sur place. Faut quand même bien rentrer, ce que je fais à allure sénateur. Le retour à la chaleur dans Grenoble fini de me cuire avant d'arriver.

   A part ça, c'est finalement le Marathon de Viriat qui aura l'honneur de ma présence ce samedi. Je vais donner un p'tit coup de patte aux Autruches de Villemoirieu. Deux fois 6km au programme donc, avec une mini-cote de 200m à 5% à manger au milieu. Composition de l'équipe, je suis loin d'être le plus rapide vu qu'il y a la présence de Benjamin avec qui j'ai fait les 6h de Mure (et qu'on devrait logiquement placer en avant dernier relais), mais pas non plus le plus lent (ce qui devrait m'éviter de trop souffrir lors du denier relais en commun). Il me reste donc à tout donner sur mes 6km solo, ca va être rapide.
Equipe "Kikourou" en 2008 - Ou j'ai foutu mes talonnettes moi?
   En 2008, j'avais bouclé mon tour en 25'05. Résultat en fait assez moyen puisque inférieur à mon allure 10km de l'époque (40'30). Je ne sais plus trop s'il y a une raison. Je me rappelle juste qu'il faisait assez chaud, il y avait peut être aussi un peu de vent. Dans l'absolu, je pense qu'un chrono juste sous les 23' doit quand même être à ma portée (allure 38'/10km), mais va falloir aller le chercher.


   Ce qui est certain, c'est que vu le manque d'entrainement dénivelé ces derniers temps, quelque part j'y serai sans doute mieux que sur la Ronde du Mt Aiguille ou j'aurai probablement souffert.

Chiffres:
  • Total: 1h16, Dist = 11 km - 400 D+
Courbes et Statistiques:

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Vous avez bien un avis sur la question? Laissez un commentaire :)