samedi 14 novembre 2009

STL - L'affaire est dans le sac

   Après l'éclairage, le sac.

   Perso, je suis plutôt sac à dos que ceinture porte bidon, surtout l'hiver, principalement pour la raison évoquée plus bas. J'ai un petit New Balance, acheté il y a quelques années chez D4. Très léger, très court, avec sa forme "banane" il se pose haut sur les omoplates, seulement 2 bretelles mais il ne bouge pas, on ne le sens pas. Sauf qu'une fois la poche à eau pleine, on ne peut plus y mettre grand chose d'autre. Va encore pour les sorties l'été, mais je m'en sers en fait plus en vélo qu'en CAP.

   Cet hiver j'ai donc choisi quelque chose de plus grand pour les trails hivernaux. Je voulais avoir la place de mettre le matériel obligatoire (couverture), un coupe-vent, une paire de Yatrax, y caser ma micro-polaire en cas de surchauffe, etc etc... J'ai opté pour le Raidlight Endurance 10L.
 
  Des rangements un peu partout, la poche à eau séparée pour faire le plein sans inonder le reste, un système de serrage dynamique qui permet de compresser le sac si nécessaire. Tout ça est très bien conçu. Ce que je n'avais pas prévu, c'est que je supporterai moyennement la large ceinture qui vient se fixer sur le ventre.
Vu ma largeur de taille, la ceinture me prend quasi tout le ventre. L'hiver, ca me trempe rapidement les vêtement et provoque une "barre glacée" juste sous l'estomac... pas agréable du tout. Ca reste un très bon sac de randonnée, on peut l'alléger un peu en supprimant la protection dorsale, et je pense que je pourrais quand même l'utiliser l'été si j'ai besoin de volume.

   Après une ou deux tentatives hivernales et ne me voyant pas faire le Trail de la Drôme comme ça, je suis donc retourné voir Brice d'Endurance Shop Grenoble, pour trouver un intermédiaire. Pas mal d'hésitations avec les PackVest de chez Salomon (plus disponibles?), que j'écarte finalement car je réalise que le filet va appuyer sur le transpondeur du cardio, et j'ai peur que cela soit gênant.

   J'opte alors pour le Raidlight Olmo 5L nouvellement sorti. 

   Par défaut il est vendu avec deux gros bidons de 750ml qui se placent sur les bretelles. Mais il est équipé pour recevoir les poches à eau de la marque. J'en disposais déjà d'une pour le modèle Endurance, que je peux prendre avec ou sans la protection thermique suivant la météo (mince, j'en ai fait quoi d'ailleurs?). Pour le type de trail que je fais, les 2 gros bidons sont inutiles. Il m'arrive parfois de prendre un petit 500ml sur l'avant et d'y caser une boisson concentrée, gardant de l'eau dans la poche du sac. A la STL je ferai peut être l'inverse d'ailleurs, le bidon étant plus facile à remplir au ravitaillement et on contrôle mieux ce que l'on boit.

   Mais plus généralement, j'utilise les 2 portes bidons - qui ne sont pas amovibles - pour y caser tous ce dont j'ai besoin à portée de main. Gels, barres de céréale, petit topo, appareil photo ou portable, etc. Le sac se porte assez haut sur les épaules, se fait vite oublier. Il ne dispose que d'une petite lanière pour le stabiliser devant, presque optionnelle car le sac bouge peu, mais en tout cas qui passe plus haut (bas des cotes) et ne provoque pas de gêne comme le modèle Endurance.

   L'utilisant sans réserve depuis le mois d'Avril, c'est évidement le sac que je prend pour la STL.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Vous avez bien un avis sur la question? Laissez un commentaire :)