mercredi 15 octobre 2008

Liberté conditionnelle

Ça faisait longtemps que je ne vous avais pas parlé circulation.

Ben oui, c'est comme tout, on s'habitue. Utiliser sans discontinuer son klaxon, ignorer l'existence des voies de circulation, frôler les jambes des motards, s'arrêter à 20cm du camion, donner des coups de volant pour éviter les nids d'autruche, forcer le passage quand tu souhaites tourner ou faire demi tour, tout ça est devenu d'un banal que je deviendrai presque tenté par l'aventure.

Ya même mon collègue français qui m'titillait le diable intérieur en faisant miroiter, proposition totalement indécente, la possibilité de louer quelques motos et aller se balader dans les campagnes environnantes. C'est qu'il me prend par les sentiments le bougre! Mais stoïque je reste, refus catégorique, trop d'éléments sont à mon sens non-maitrisables pour tenter un truc pareil:
  •  Déjà je n'ai jamais demandé mon permis international. Bon ici ça semblerait être un faux problème, si tu te fais prendre t'es bon pour une amende ridicule et on te laisse repartir tel-quel.
  • S'orienter est mission impossible. Je ne sais pas s'il existe des cartes, je n'ai pas vraiment compris le système de panneautage s'il existe. Il n'y a aucun système de cartographie GPS par ici, et la navigation à l'azimut n'est pas très pratique sur route, encore que ça serait mieux qu'une simple boussole. 
  • En cas de pépin (petit accrochage, tu bouscules une poule ou pire, tu te fais écraser par une vache), ton statut de Français plein d'argent risque de faire prendre à l'incident des proportions non-souhaitables. 
  • La conduite à gauche ne simplifie pas la tache. Sur une route "normale"c'est facile, tu suis le flot de circulation. Mais sur une route défoncée ou
    tout le monde roule au milieu avec en bonus la conduite de nuit et plein phare
    dans ta tronche, pas sûr que le réflexe d'évitement des face-à-face se fasse
    dans le bon sens. J'ai déjà failli hurler en croyant que le taxi allait se jeter
    sur la voiture d'en face.
Alors bon, je me fais une raison, on manque un peu de liberté mais faut reconnaitre que le taxi gratis et dispo 24h/24 c'est finalement pas si mal.

Pis ca permet des petites actions rigolotes. Dimanche en rentrant du stade, le taxi nous récupère sur la MGRoad après notre bière bien méritée. Quelques centaines de mètres plus loin, il entame comme il se doit un beau demi-tour au milieu du boulevard et immédiatement après j'entends un "shit ! - policeman".J'avise effectivement un flic (piéton) en train de prendre position au milieu dela voie, dans l'attente de notre véhicule.

La suite? Ben évidement, ni-une ni-deux, le taxi s'est remis dans le "bon" sens, se payant à l'occasion une seconde ligne blanche et s'offrant un beau délit de fuite. Hilarité générale dans la voiture. Je me suis laissé envahir par une sensation de "liberté" comme jamais, même ici je serai trop "formaté" à nos
règles occidentales pour me permettre une chose pareille.

Il va être temps que je rentre où je vais y prendre goût.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Vous avez bien un avis sur la question? Laissez un commentaire :)