samedi 11 octobre 2008

Affaires d'Etat

Tout Indien normalement constitué doit être passablement fébrile ce soir.

Il y a des jours comme ça, des évènements bien que totalement indépendants les uns des autres ont la fâcheuse tendance à s'accumuler.
  • T'enfumes le réveil.
  • Tu te retournes un ongle contre la table de nuit.
  • La douche est froide, et comme tu prends plus longtemps pour y pénétrer, le bac de douche "a l'italienne" déborde et inonde la moitié de ta SdB.
  • Au petit dej le même serveur psychopathe qui t'as soulé la veille te demande "black coffee?" et t'amène un café au lait !
  • T'attends 45mn le taxi sans que tes collègues indiens qui sont dedans ne prennent la peine de te prévenir qu'il y a un peu de trafic.
  • T'arrives au taf et tu te rends compte que Google est black-listé, te privant de mail pour la fin du séjour.
C'est ce qu'on appelle la loi de Murphy, même si j'exagère, tout n'est pas arrivé le même jour :)

Pour revenir à nos indiens, je pense que deux discutions tiennent la corde ce soir dans les maisons et bars de tout le pays. En premier lieu, c'est évidement le match qui oppose l'équipe nationale à l'équipe Australienne, précisément dans le stade de Bangalore (je vais essayer d'y aller demain après midi).

Hier les australiens étaient à la batte et ont marqués 430 points, principalement grâce à leurs 2 meilleurs joueurs (123 et 146 pts). Aujourd'hui c'était l'inverse, mais vers 15h, le score indien n'était que de 130 pts avec déjà 4 batteurs éliminés (sur 10), dont leurs deux meilleurs joueurs. Ça faisait grise mine au bureau, notre chef de projet se demandant même s'ils n'allaient pas se prendre une déculottée au point que le match serait plié en fin de journée. Finalement le reste de l'équipe redressa la barre, 313 points à la tombée de la nuit, le match reprend demain matin et il reste 2 batteurs à éliminer.

La deuxième mauvaise nouvelle nous vient de Bollywood, avec l'hospitalisation de Amitabh Bachchan, alias "Big B", un des deux monstres sacré du cinéma indien.


Depuis ce soir, ça tourne en boucle sur certaines chaines d'info. On y voit l'acteur sortant d'une ambulance, puis sur un brancard, entouré d'une foule de gens. Ca commence un peu comme une mise en scène et ça finit en pur voyeurisme, tenez, je vous laisse juge: Vidéo Times Of India


Je ne sais pas si c'est grave et si c'est le cas j'en suis désolé pour ses fans. Mais inévitablement me vient à l'esprit l'extrait de la chanson de Cali: "Combien de jours de deuils à la mort de Johnny"?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Vous avez bien un avis sur la question? Laissez un commentaire :)