jeudi 1 juillet 2010

Endurance, 12*1mn et Fartlek

    Il est fatigué le bonhomme. Pas tant pas un trop plein d'entrainement, mais pas mal de voyages, des trucs divers en tête, et la chaleur qui n'arrange rien. Crevé, rincé. Du coup les séances de CAP s'en ressentent, mais faut pas forcer la bête quand ca veut pas.

   Samedi en Anjou chez soeurette, j'attends un peu que la fournaise décante et je me lance sur un parcours qu'on avait fait en VTT avec Karl je n'sais plus trop quand. Quelques chemins mal tondus et d'autres encore bien boueux (moins qu'en vélo, mais yavait quand même de quoi bien se marrer cette fois encore), mais dans l'ensemble un joli parcours, alternant traversées de champs et sous-bois. Sympa. Bon dans le coin faut pas s'attendre à grimper des montagnes, limite je suis étonné d'avoir quand même cumulé 50m de dénivelé. Je termine ce petit parcours en un poil plus d'1h, et c'est déjà bien assez. Dommage, je serai parti plus tôt, j'aurai pas raté la pétanque.
Endurance La Poueze - 1h08, Dist = 13.3km - 55m D+
    Mardi pas grand monde au club, du moins chez les traileurs. Avec Christophe on suit le groupe de djeuns pour une séance de 12*1mn en bas de la Frange Verte. Lui digère à peine ses écrins, moi j'ai toujours la forme des grands jours, dès l'échauffement on est à la rue. Si bien que même si les pistards font une simple séance "d'entretien", j'ai pas la gnak pour aller en secouer quelques uns. Je laisse passer la séance en donnant du rythme, mais sans chercher à faire plus.

ALE 12*1mn Frange Verte - 1h04, Dist = 12.5km - 50m D+
  Jeudi même chose, personne sinon Mickael. Il a souffert de la chaleur au Marathon du Mt Blanc, mais du coup ne s'est jamais vraiment mis dedans et n'a pas trop fait chauffer les cuissots. M'enfin on prévoit quand même une séance allégée. De toute manière on est quasiment autant motivé l'un que l'autre, j'suis fatigué avant même de commencer et je me vois pas faire la pyramide prévue en solo. Comme je suis aussi en manque de dénivelé, on part donc pour un tour de fartlek en Frange Verte, tranquille. Le coach nous dit de faire les montées en intensité alors que moi je m'imagine les faire en marchant tellement j'ai pas la gnak. On monte par le cimetière, la couverture forestière nous habrite du soleil et on gagne vite quelques degrés salvateurs. Je ne force pas trop, le cardio fleurte quand même avec la zone rouge, mais en fait je suis surpris de grimper assez facilement.

   On continue l'ascension par un chemin inconnu dont une partie bien raidar, jusqu'à rejoindre  le parcours haut habituel. Puis il me fait découvrir un sentier sympathique qui traverse en plusieurs points le golf de Bresson. A l'alternance de petites montées/descentes, on se prend au jeu et finalement ça nous délie les jambes, le rythme est bon. A "Jolie Vache" on laisse les golfeurs pour faire demi-tour, via la forêt pour pas se taper tout par la route. On a bien tourné mais ca manque quand même un peu de dénivelé tout ça. En bas de Frange Verte je laisse Mickael rentrer et me lance dans la combe de la Gouderie puis dans un chemin à droite bien raide qu'on avait fait avec Remy. 115m d'une traite pour atteindre les 400 D+. S'il n'y avait pas l'horaire je serai sans doute remonté jusqu'à la tour Hertzienne.

Fartlek Frange Verte - 1h32, Dist = 16.2km - 400 D+
    Bon finalement, quand on trouve du chemin ludique, les sensations reviennent vite, c'est bon pour le moral. Ce week end je vais tenter de me motiver pour aller faire le Trail du Gd Serre comme prévu. Pas de performance en vue, les dernières semaines n'ont pas été optimum pour ça. Donc probablement avec le simple objectif d'en faire une bonne séance de cotes...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Vous avez bien un avis sur la question? Laissez un commentaire :)