jeudi 26 août 2010

Sem 34 - En Bref

Lun 23: N'ayant rien fait du weekend, une petite séance au Murier le midi. Je grimpe d'abord aux batteries hautes par la combe Chaberte, ça passe jusqu'au Murier mais les jambes sont pas exceptionnelles et je le final se fait assez doucement voire en marchant un peu. Je ne cherche pas non plus à forcer le trait. Initialement pour cumuler un peu plus de dénivelé, j'avais prévu d'ajouter un ou deux montées de la combe Chaberte en fin de parcours. Mais un gros tronc s'est effondré sur le chemin et complique le passage.

   Du coup je redescend assez rapidement vers les Alloves, et remonte le chemin vers le fort du Murier. Ça faisait une éternité que j'avais pas repris celui là, ben il fait toujours aussi mal. Je me force à courir jusqu'au pied des marches, mais incapable de passer l'escalier. 7'01 entre les 2 routes. Dommage, pas le temps d'en faire une deuxième. Faut que je tente un jour de le faire tout en courant, mais en fait j'suis pas certain que ce soit le plus efficace :)
Batteries Hautes et Fort du Murier - 1h26, Dist = 12.2km - 525D+
Mar 24: Sur le plan, des diagonales. Bof. Vu que j'ai pas fait le volume souhaité au weekend, je décide de pousser un peu plus loin la prépa du Belier. Au lieu des 2 ou 3*4mn en cote que j'envisageais, ça sera un retour sur piste, 10*400 avec beaucoup de monde. On voit que c'est la fin des vacances. Le kiné m'a fait bosser en excentrique à midi (en me demandant d'y aller cool pour la séance du soir), mais comme je sens rien à l'échauffement, je me dis que ça doit le faire. Mouaip, j'avais pas tout compris visiblement.

    Ya du monde, mais entre ceux qui sont en fin de prépa Paladru, et ceux qui font leur reprise de vacances, plus le fait que c'est une reprise de piste pour tous, pas évident de se placer. Comme la course est quand même pour la fin de la semaine, je vise pas la lune. Je pars sur 1'20 que je compte tenir jusqu'au bout. Objectif tenu, sans trop de difficulté mais sans vraiment de marge non plus. Vu que je prenais que 40" de récup pour rester au contact du groupe Pierre/Mickael/Laurent, mais sans pouvoir les suivre, en dessous je pense que j'aurai explosé. Je tente d'ailleurs de m'accrocher sur la dernière, mais ils accélèrent aussi. 1'16 pour moi, 1'13 pour eux.

   Bilan pas si mal mais sans plus. Et en bonus une contracture au mollet droit, pas senti venir pendant la séance, mais bien présente après.
10 * 400m, r=40", 1h18, Dist = 13km
Serie: 1'19.9, 1'20.5, 1'20.5, 1'20.6, 1'20.9, 1'20.4, 1'21.2, 1'20.2, 1'20.4, 1'16.6, 
Mer 25: Évidement avec la contracture au mollet, pas de CAP. De toute manière j'avais prévu un tour de VTT avant d'entamer une p'tite coupure. Je pars donc du boulot en direction de la tour Hertzienne de la frange verte. Un bon quart d'heure de chauffe, puis je monte tranquillement vers la vierge, puis le parcours du golf. J'avais un peu peur d'avoir du mal à passer quelques petites portions raides, mais ça c'est fait mieux que prévu. Ayant oublié casque et gant à la maison, la descente sera tout aussi tranquille, d'autant que la luminosité n'est pas top dans les bois.
VTT - 1h15, Dist = 20.5km - 290 D+
Jeu 26: Séance de kiné. Qui me sermonne gentiment, mais du coup (et heureusement) s'occupe tout aussi gentiment de cette contracture. Grâce à lui, tout devrait être en place pour la course.

   Maintenant repos. Pour laisser passer la contracture, et prendre un peu de jus d'ici Dimanche.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Vous avez bien un avis sur la question? Laissez un commentaire :)