dimanche 3 avril 2011

Sem 2011/14 - En Bref

   Continuité du volume, avec un mixte de vitesse au club. Et plus que les sensations, des chronos qui sont pas mauvais.Que demande le peuple?

Lun 28/3: VTT - Petit Tour Paladru (2h15, 33km, 750 D+). J'enchaine les 2h de cap de la veille par la trace FFC n°6, "le petit tour du lac de Paladru". Il crachouille/pleuviotte et ça m'oblige à faire un peu l'équilibriste dans les montées, et je ne manque d'ailleurs pas de me crouter à la sortie de Bilieu. Montée qui n'en a pas l'air mais bien vacharde avec des gros galets, je tente de résister, trop sans doute, et termine pas terre. Et un bleu sur la cuisse, un. La suite ira mieux, je rentre bien crotté mais content.

Mar 29/3: 7/6/4/4/3/2/1 (1h38, 18km, 340 D+). Je délaisse la piste détrempée et pars avec Remy et Damien sur notre parcours habituel en Frange Verte. Echauffement comme je peux derrière les zozos, j'essaye de ne pas me cramer avant d'arriver à la tour Hertzienne. Puis on entame nos fractions sur le parcours d'en gros 1km. Je n'ai pas l'illusion de pouvoir rivaliser ni l'envie de faire la séance à courir seul sur un rythme plus cool.

   L'idée est donc de voir si je peux m'accrocher à eux pour avoir le rythme, mais de couper un peu avant la fin de chaque série pour tenir le coup. Le parcours présente une petite cote qui sera mon objectif à atteindre. Sur les 7' je boucle le tour en 3'54, déjà pas mal pour moi, et reste dans leur sillage jusqu'au début de la cote atteint en 5'35. Après je les laisse filer et monte plus tranquillement. Idem pour les 6', tour en 3'56 et cote en 5'40, je coupe l'effort dans la deuxième montée.

   Malgré ça j'ai les muscles qui commencent à réagir un peu trop, ça tiraille. Sur les 5' je décide rapidement de n'en faire que 4, donc de les attendre au point de départ. De fait le mental lâche vite et je suis déjà légèrement décroché quand on boucle le tour, en 4'04 pour moi. Un peu léger là il faut l'avouer. Mais du coup je m'offre une bonne récup avant leur retour, et me sens d'attaque pour bien faire la deuxième partie.

   Je boucle le tour du 4' en 3'58, sans chercher à m'accrocher à Remy dans la descente, j'aurai pu. On attaque les 3mn. Au bout d'1'30 au pied de la cote, Damien file pour une question de planning. Je prend la tête des opérations, pan, une mine. Un peu pour rire et taquiner Remy, mais finalement je monte plutôt bien et termine la fraction en tête. Je sens qu'il me reste du jus alors j'imprime le rythme sur les 2' et la minute finale. Évidemment c'est plus facile quand on a soulagé toutes les grosses séries, mais j'suis quand même un peu surpris du retour de vitesse si rapide, surtout si on compare aux sensations de la semaine dernière...

Mer 30/3: Footing (48mn, 8.9km, 150 D+). Footing tranquille vers Clermont. J'essaye de ne pas trop faire monter le cardio pour optimiser la récup. J'observe probablement les dernières neiges de la grande Sure.


Jeu 31/3: 5*1', 10*30/30, 5*1' (1h, 12km). J'arrive franchement à la bourre au club et rate tout l'échauffement. Une petite boucle de 5' et des éducatifs, c'est un peu limite pour attaquer des minutes au taquet. D'autant qu'il n'y a pas grand monde et que devant ça va filer. La séance est longue et de toute manière Jérome m'avait conseillé de m'arrêter après les 30/30, comme tous ceux qui ont une course ce week end.

   Je décide donc de faire l'inverse. Je termine mon échauffement en faisant les premières 5*1' au contact de Marion et Valentine. La montre affiche déjà un bon 16km/h mais ça passe plutôt bien, le cardio ne monte pas à plus de 170. Avec la récup ça me fait presque 10' de rabe, et j'suis près à attaquer les 30/30. Je me cale avec Seb. Le hic c'est qu'on ne s'attend pas sur les récup, et qu'il a une vitesse de récup supérieure à la mienne. Pourtant j'suis déjà au dessus de mes pompes à plus de 12km/h. Du coup je perds quelques mètres, et il me faut recoller sur chaque effort. Ca le fait sur les 5-6 premières, mais le petit jeu est usant. Sur les 4 dernières je ne peux plus m'accrocher, je reviens à une vitesse de récup plus sage pour moi,  et si j'ai l'impression de tenir son rythme sur les 30' d'effort (j'ai quand même bien baissé), il me distance petit à petit.

   On attaque enfin les 5*1'. Le problème est le même, mais déjà j'en ai un peu moins dans les pattes que lui, et surtout sur 1' d'effort ça me laisse plus de temps pour revenir par rapport aux 40" de récup. Du coup je prend mon rythme et remonte tranquillement sur les 30 premières secondes, puis accélère et prend un peu d'avance sur la deuxième partie. Bizarrement, je ferai les 3 dernières bien plus vite que les dernières 30/30. C'est vrai que ce type d'effort explosif n'a jamais été mon truc de toute manière. Mais je suis de nouveau un peu étonné de ma résistance, même si la séance est encore une fois biaisée par mon début tranquille.

   Ensuite repos. Quand même. Et une grosse interrogation. Qu'est ce qu'on peut tenter et réaliser sur 19km avec 80km/1900 D+ de VTT et exactement autant en CAP sur 10 jours? Réponse demain.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Vous avez bien un avis sur la question? Laissez un commentaire :)