lundi 2 mai 2011

Sem 2011/18 - En Bref


   Semaine un peu perturbée puisque je me retrouve garde d'enfant, mais j'arrive à faire le gros du boulot.

Lun 25/4: Rando Bavonne (3h, 10km, 400 D+). Après la reco de la veille, je teste la jonction trouvée avec Madame et les 15kg de minimiss sur le dos. Joli parcours, un bon raidard quand même, le reste tranquillou. La mini donzelle marchant même presque 2km dans la forêt. Bon au final c'est quand même un peu trop sélectif pour un parcours familial (300m en bord de route, descente bien grasse), c'est dommage car c'était franchement chouette. Faudra trouver autre chose.
  
Mar 26/4: Creps 6*400 + 8*200 (1h17, 13.6km, 150 D+). Je zappe la séance de 2'/1' en nature que je ne sens pas en solo, et prend celle du jeudi que je ne pourrais de toute façon pas faire. Toujours du vent au Creps de Voiron, et parfois l'impression qu'il tourne en sens inverse de la piste. Je place les 6*400 ultra réguliers en 1'20, c'est un peu chaud sur les 2 derniers mais ça passe. Le gros du boulot est fait, j'entame les 200 sans vraiment être sûr de terminer. Bizarrement, difficile sur les 4 premiers, mais je retrouve un peu d'aisance sur la fin. Bonne séance où j'ai tenu les chronos prévus. Récups pas totalement actives mais on va pas faire la fine bouche. 400m: 1'20.8, 1'20.0, 1'20.0, 1'19.9, 1'19.5, 1'17.1 / 200m: 38.1, 37.8, 38.5, 38.1, 38.7, 37.4, 37.7, 37.1

Ven 29/4: Trainer 45' (17km). J'avais prévu rando et autre sortie roller sur la digue pour m'activer un peu tout en gardant la minimiss, et j'apprends que je (re)pars pour la Malaisie la semaine prochaine. Entre le coup de rush de préparation et un p'tit coup au moral (le plan va encore être dur à suivre sur place), ben ça passe à la trappe. Vendredi j'arrive quand même à me caser 45' de trainer à l'occasion d'une sieste, la motivation n'arrivera pas à me faire tenir l'heure prévue.

Sam 30/4: Claix Echaillon (3h15, 30km, 1100 D+). Sachant que je n'aurai pas la possibilité de caser une sortie longue avec la trollette dans le dos, j'avais anticipé un SOS-Garde, gentiment repris de volée par la famille Thierry. Chouette. On se cale donc une sortie longue samedi aprem au départ de Claix, accompagnés par le Vogoy'. Ça sera toujours ça de pris avant l'Indonésie.

    J'ai même le choix du parcours, donc fait l'impasse sur le pentu du col de l'Arc où j'aurai été sans doute été à la peine. On se dirige pour un tour de l'Echaillon plus roulant. Un peu de route au départ, on discute donc ça passe assez vite. Le sentier monte d'abord assez doucement, Thierry nous prévient que la montée est quand même longue. Je suis un peu à la peine depuis le départ. Je m'accroche sans trop rien dire, pas à la ramasse, mais pas à l'aise non plus. Comme j'ai oublié la montre, je sais pas si ça vient de l'allure (les deux zozos sont d'un niveau supérieur à moi), si j'suis encore en digestion, qu'il fait trop chaud, ou tout simplement pas dans un bon jour.

   La pente s'accentue et comme toujours en marchant, là je suis vraiment à la ramasse. Rien à faire. Enfin bon on est pas aux pièces alors ils m'attendent un peu. Passé cette difficulté, j'ai comme un regain de forme. On a dû passer les 1h30 de sortie, ça m'avait fait aussi un peu cet effet la semaine précédente. C'est même la grosse patate et je passe tout ce qui suit en courant, presque facile, pas l'impression de forcer et ça grimpe tout seul.  Bon évidement je me fais charrier par les 3D qui suspecte des produits illicites dans mon camel :)
   Passage au col de l'Eperrimont, et redescente par l'autre côté. Surplombé par les falaises du Vercors, je découvre les paysages du sud, c'est pas mal par ici aussi. Je m'amuse un peu, les sensations sont bonnes alors j'en profite, je laisse filer et me lâche même un peu par moment. Retour à bonne allure, on boucle cette belle sortie derrière le président, faut pas rigoler avec le protocole. C'est sûr que la semaine allégé m'a donné une bonne fraicheur pour cette sortie longue, mais sur la deuxième partie j'avais vraiment de bonnes sensations.


Dim 1/5: Trainer 30' (12km). Quelques traces quand même dans les jambes, je profite d'une nouvelle sieste pour caser un coup de vélo avant une série d'étirements.

Suite. Obligé d'annuler la participation aux 6h de Mure, c'est dommage. La piste de mardi me fait penser que j'ai quasiment retrouvé toute ma vitesse, et celle de samedi que je suis pas trop mal en endurance. Ya qu'en seuil que je sais toujours pas trop où j'en suis. Départ initialement prévu pour lundi et repoussé sans doute dans la semaine. Je vais quand même tenter d'en profiter pour caser le max de séances d'ici là. Ensuite, garder un peu de motivation pour garder un minimum d'entrainement en Malaisie, histoire de ne pas tout foutre en l'air. En même temps c'est ce que je dis à chaque fois.

  Le bateau ayant bougé sur l'Ile de Bornéo, tout dépendra essentiellement des conditions d'hébergement sur place. Si on est en mer, il faudra se contenter de la salle de sport du bateau. Pas l'idéal. Si on est à quais et hébergé sur le bateau, ça sera pas très fun mais j'aurai peut être de bonnes conditions d'entrainement. Les ports sont souvent déserts le soir, et il doit il y avoir moyen de courir facilement sans trop de tentations externes. Si je suis à l'hôtel, il faudra résister aux champs des sirènes de houblon....

  Ce qui est certain c'est qu'au retour je n'aurai que 3 semaines avant les 85km du Morbihan, dont la dernière forcément allégée pour arriver avec de la fraicheur. Si faire 15j d'entrainement intensif ça permet de passer sur un 20km, faut pas trop rêver sur cette distance. Ya pas, il va falloir faire le job.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Vous avez bien un avis sur la question? Laissez un commentaire :)